L’homme moderne ne gaspille pas son énergie.

Il cherche sans cesse à améliorer son quotidien, à rendre sa vie plus heureuse, à satisfaire son sort et celui de ses frères et sœurs humains par la même occasion. Ce qui l’a conduit à inventer la bombe thermonucléaire, adhérer à l’UMP, laisser chanter Rika Zarai et même à laisser mourir Mozart dans la misère.

Pour autant le génie humain réserve parfois des surprises pléonastiquement étonnantes !

Si d’aventure vos pieds et votre compte en banque vous amène un jour à passer par l’île de Koh Samui au sud de la Thailande, une expérience unique s’impose.
Et là, je ne vous parle pas de vous lancer à corps perdu dans toutes ces sortes d’activités censées comblée le touriste moyennement moyen de mille et uns plaisirs : surfboarding, skydiving, snorkeling… qui conduisent généralement comme le remarquait Reiser à un « et je m’emmerding toujours autant ».

C’est beaucoup plus simple, et surtout si vous arrivez par voie aérienne. Après être sortie de l’avion rendez vous directement aux toilettes homme de l’aéroport. Evidemment, pour les femmes, ça complique un peu les choses. Mais avec un peu d’audace, elles n’auront pas à prendre la file d’attente traditionnelle et interminable des toilettes femmes.
Une expérience singulière vous y attend.

Tout d’abord, vous pourrez constater que vous faites pipi contre des sanitaires dont la marque déposée s’appelle « Fiontec », ce qui, à des milliers de kilomètres de votre Jacob & Delafon habituel ne manquera pas de provoquer un sourire légèrement égrillard.
Et ensuite, une fois que votre esprit et votre vessie sera soulagé, vous pourrez constater en levant enfin les yeux dans un sentiment de soulagement extasié, que face à vous quelqu’un vous regarde ainsi que votre bistouquette !!!

L’homme moderne ne gaspille pas son énergie en vain, et son génie a voulu que dans les toilettes de l’aéroport de Koh Samui, il ait installé au dessus des vespasiennes un long aquarium ou tout un tas de petits poissons multicolores viennent vous faire coucou pendant que vous faites pipi. C’est surprenant et distrayant, pour un peu on en oublierait presque de se rhabiller, comme quoi le génie humain Thaï a –en outre de goûts esthétiques innovants- un sens de l’humour et de la blague imprévu.
Les poissons tropicaux vous regardent en se marrant (enfin, on dirait que…), et vous regardez les poissons en train de vous regarder tout en ayant la braguette ouverte. A la fin, on ne sait plus très bien lequel est le sujet d’observation de l’autre. Comme quoi, le génie humain a de toute façon ses limites.

Je ne sais pas trop pourquoi je vous raconte ça. Alors qu’au même moment, au lendemain d’élections dont le grand vainqueur semble quand même être les abstentionnistes, il paraît que les états-majors des grands partis fourbissent leurs armes en prévision de devenir les chefs des lendemains qui chantent. Comme quoi il y a des choses autrement plus importantes pour mobiliser le génie humain qu’un aquarium dans les toilettes pour hommes d’un aéroport.

Comme… euh… comme… Comme un panier de crabes ?

la_20vie_20aquatique