Il y a des matins ou je ne sais plus si je regrette ou pas d'avoir écouté la radio. Satanée radio, qui commence par me sortir du sommeil de manière tonitruante (de toute façon), signe avant-coureur que je vais devoir abandonner la douceur chaude de la couette. Satanée radio qui m'annonce les nouvelles du jour, pendant que je déguste mon petit déjeuner (zut, oublié le pain !) ou que je rase quelques poils de barbe naissante.

Ce matin j'ai appris un truc !

Et quel truc !
Alors voilà, si un jour vous voulez vous offrir un voyage au Brésil vous avez maintenant la possibilité de vous adresser à des tours operator qui vont vous faire faire un tour des favelas de Rio, Sao Paulo ou ailleurs. On n'arrête pas le progrès, mais parfois on devrait !

- Bonjour Mr le voyagiste, je voudrais partir au Brésil.
- Mais bien sûr ! Tenez, on a même une promo actuellement pour visiter une favela à Rio de Janeiro. C'est très intéressant, et très authentique surtout ! C'est important, nos client aujourd'hui il veulent de l'authentique. Pas question qu'ils aillent en Bolivie pour rencontrer un agent de change, il faut qu'ils y voient ces indiennes à chaeau melon. Pas question qu'ils aillent en France par exemple sans voir ces fameux grévistes qui font notre réputation, etc, etc...
- Ah bon ! Une favela ? Mais c'est pas un peu dangereux ça ?
- Mais pas du tout ! Localement nous avons passé des accords avec les chefs de gangs. Nous les payons et en échange vous êtes en sécurité sur leur territoire (vous savez les gangs là-bas, il y en de si importants qu'ils pourraient paralyser la ville entière à eux seuls). Si quelqu'un voulait vous embêter, il y risquerait sa vie alors, vous voyez, aucun risque !
Nous vous emmenons en petits groupes, en minibus, avec un guide. Nous avons même prévus des arrêts à des endroits intéressants. Comme celui-ci sur la brochure. Vous voyez ! La favela surplombe tout le versant de la colline, jusqu'à la mer. Impressionnant non ?!
Imaginez ce que ça va donner quand vous montrerez ces images sur votre caméscope ! D'autant plus qu'on ne vous le volera pas ! Ha ha ha...
Vous avez même la possibilité d'acheter un peu d'artisanat localement. Ca fait de l'argent pour eux vous voyez !
Je vous assure, c'est vraiment authentique, et en plus c'est même solildaire.
- Ah euh... oui, mais bon. Ils en pensent quoi les gens qui vivent là-bas ?
- Oh ben vous savez, ils sont pragmatiques hein. C'est qu'ils vivent dans une telle misère - enfin faut voir pour mieux se rendre compte - que pour eux un gringo qui passe, c'est quelqu'un qui laisse un peu d'argent et au fond c'est ça qui compte.
- Enfin oui bien sûr, mais quand même ! C'est pas gênant de venir comme ça ?
- Mais pas du tout ! Figurez vous d'ailleurs que c'est un vrai succès ! Beaucoup d'américains, de japonais et d'européens aussi se mettent à visiter les favelas avec notre organisation.
Bon, je ne vais pas vous cacher qu'il y a quelques râleurs. Certains étaient même accompagnateurs et ne le sont pas restés. Des pseudos intellos toujours à couper les cheveux en quatre si vous voulez mon avis ! Sois disant qu'on ne respecterait pas la dignité humaine en se comportant avec ces habitants comme dans un safari photo ou la visite d'un zoo. M'enfin bon, on les paye ces gens non ? Quelque part c'est un peu d'investissement et de boulot qu'on leur apporte non ?
- Ben, je sais pas, quand même...
- Oui, bien sûr ! On nous reproche aussi de ne pas être comme une ONG qui ferait du développement, de l'éducation, de l'investissement. Mais bon, c'est pas notre métier ça ! Nous on n'empêche pas les gens de participer aux actions des ONG Brésiliennes hein ? Nous notre but, c'est de vous faire découvrir toutes les facettes du Brésil authentique pour pas cher. Vous vous y seriez risqué seul dans une favela sinon ?
Ah, ben vous voyez bien !
Et puis bon, il vaut mieux que ça soit organisé parce qu'il n'y a pas que ça à voir au Brésil ! Dès le lendemain on vous emmène à Salvador de Bahia, vous verrez c'est magnifique. Une belle journée de plage pour vous remettre de cette visite, un peu... euh... spectaculaire, il faut bien le reconnaître, ça vous fera du bien.
Alors ! On est d'accord ? Vous le prenez ce voyage ?
- Ben écoutez... je vais réfléchir... au revoir.
- Faites vite, je suis presque complet !

.../...

- Alors ça y est, tu as réservé les vacances au Brésil ?
- Euh non chérie, mais j'ai eu une idée pour gagner de l'argent tout en vivant dans le 9-3.

Pour en savoir plus sur l'urbanisation et les favelas : Jorge Mario Jauregui
Pour en savoir plus sur les actions de développement durable dans les favelas : ONG Monteazul

favelas_abbas_magnum