Pour Noël j'achète un portable à ma p'tite maman (c'est vrai ! Elle est p'tite ma maman… Et alors ?).

Et comme le mien commence à donner des signes de fatigue depuis le temps, et que j'ai une pelletée de points sur mon abonnement, je décide d'en changer en même temps.

J'ai besoin d'un portable pour téléphoner.

Vous pouvez rigoler…

C'est pas évident aujourd'hui.

 

On vous refile des portables qui font agenda, appareil photo, vidéo, vous permet d'envoyer et de recevoir des mails, d'échanger des fichiers xls.bmp.ppt.doc.avi… Tout juste si le mobile aujourd'hui ne fait pas le café, démarre la voiture, fais les carreaux ou votre déclaration d'impôts… Eventuellement, il fait téléphone aussi dis donc.

Moi je veux juste un téléphone pas trop pourri qui fasse téléphone. Un client pas intéressant quoi. Un individu basique et un peu rétif aux progrès technologiques qui nous font vivre dans un meilleur des mondes.

 

Je regarde les modèles proposés.

Les téléphones pas trop pourris qui font surtout téléphone vont tous me coûter au moins 30 Euros. Alors que le téléphone qui fait tout, qui raconte des histoires de Toto, qui prépare le dîner, qui lit pour moi les œuvres complètes de Kierkegaard, lui il me coûte que 19 Euros !

Encore un coup de ces petits génies du marketing : vendez le téléphone pas cher, et vous verrez, les clients deviendront accro à tous ces gadgets qu'on finira par leur facturer après 3 mois d'essai. C'est là-dessus qu'on va se faire du fric, étant donné que maintenant on doit se tirer la bourre sur les prix des communications (les 3 opérateurs ont été condamnés pour entente illicite sur les prix des communications. C'était un aparté sur les bienfaits du libre marché).

 

En fait, y a pas grand risque, les gens sont déjà habitués aux SMS surtaxés pour choisir entre Lucie et Greg, envoyer un commentaire avisé à 'On Ne Peut Pas Plaire A Tout Le Monde (du moment qu'on plaît aux annonceurs)'. C'est du tout cuit, disent les études marketing.

Alors je repars avec mon nouveau portable à 19 Euros.

 

Non sans avoir résisté aux arguments massue pour changer mon forfait, afin d'avoir accès aux sites de jeux, savoir quel temps il fera dans la rue du Temple ce soir à 22h30, consulter mon horoscope chez elisabethtessier@foutagedegueule.com, jouer au loto, ou tenter de trouver l'âme sœur sur parleamoncul@mateteestmalade.fr.

 

Une fois en vacances En Bretagne, j'en ai profité pour envoyer à mes amis de Toulouse une photo prise avec ce nouveau portable.

C'est qu'on n'arrête pas si facilement le progrès du merveilleux monde moderne.

 

« L'avantage de la photo c'est que tu fous pas de la peinture partout. »

Cette citation est extraite des « Brèves de Comptoir » de Jean Marie Gourio.

 

Antonio Meucci, le véritable inventeur du téléphone (vers 1860).