Cette semaine sur le blog m'a parue lourde de tout ce que la Toussaint ramène du fond de nos esprits, qui voient l'hiver arriver en même temps que le changement d'heure. A moins que ce ne soit les élection US, ou la fin des Ours des Pyrénées, ou… d'autres choses…

 

Alors j'ai eu envie de finir cette semaine sur une note de gaieté.

Bon alors voilà, finalement je me suis dit pourquoi pas.

Tout est parti de cette note là, et des commentaires qui l'ont suivie.

Pour ceux qui ne le saurait pas déjà, je fais un rapide résumé. J'aime la danse, j'aime en voir, j'aime en faire aussi. Pour moi c'est l'art le plus beau, celui qui rassemble le plus de choses que j'aime. Ca c'est du rapide comme résumé !

Alors je me suis dit que ça serait une bonne idée de pouvoir partager avec l'un / l'une de ceux avec qui je partage déjà les bonheurs du blog, cet autre bonheur là. Et pourquoi pas d'abord ?

 

A dire vrai, ce n'était pas mon intention initiale, mais après je me suis dit « et pourquoi pas » ?  Pourquoi ne pas inviter pour une fois, quelqu'un qui ne connaitrait pas, mais qui en aurait envie ? Pourquoi pas ?

Et puis ça tombe bien, parce qu'il y a bientôt un spectacle de ce qui peut se faire de mieux dans le genre, et que j'ai eu 2 tickets pour y assister. Naaaan c'est pas pour un « praillmeuh » de la Star' Ac et les pénibles chorégraphies de Kamel Machin.

 

Bon alors, il faut que je vous donne les détails techniques.

Quoi : la Merce Cunningham Dance Company.

Quand : le Samedi 8 Janvier 2005 à 20h00 (ça vous laisse le temps).

Ou : à l'Opéra Garnier à Paris.

 

Alors vous allez voir, c'est vraiment très simple. Si vous avez envie de :

-          D'assister à un ballet de danse contemporaine.

-          En particulier voir une création de la Merce Cunningham Dance Company.

-          D'aller à l'Opéra.

-          Y contempler le plafond peint par Marc Chagall.

-          Admirer les œuvres architecturales de Charles Garnier.

-          En profiter au passage pour mater (ingénument) les fesses dans les costums des danseuses, des danseurs, ou des deux (c'est vous qui voyez !).

-          S'offrir un petit luxe de vrai capitaliste, en buvant une coupe de champ' à l'entracte.

-          Inévitablement, vous coltinerau passage un exemplaire de l'étrange tribu  des LVN.

-          Voir un épisode inédit de la série Happy Days (Barnabé comprendra).

-          Un peu tout ça à la fois.

…/…

 

Il suffit de me le faire savoir dans les commentaires de cette note, ou vous m'écrivez ici : Contactez l'auteur.

Et surtout dans votre message pensez à me donnez un chiffre entre 0 et 9.

Si j'ai plusieurs candidats, ben, il faudra tirer au sort… D'ailleurs c'est vous qui tirerez au sort, grâce au chiffre entre 0 et 9 accompagnant votre mail. Pour les malheureux perdants, bah j'espère que Samantdi proposera bientôt un « jeu confiture » dont elle a le secret ! Désolé je ne peux pas inviter tout le monde (pour autant qu'il y ait du monde).

Comme j'ai pensé aux bloggueurs non Parisiens, si ça peut leur rendre service ils pourront passer la nuit dans mon immense palace (sic) plutôt que de reprendre la route, le train ou leurs rollers pour rentrer en pleine nuit dans leur home sweet home.

Voilà.

Vraiment fastoche non ?

Je laisse la proposition ouverte pendant toute la semaine prochaine, et j'annoncerai le résultat le Lundi 15 Novembre.

Pensez y (mais pas après le 14) !

 

Pour en savoir plus vous pouvez cliquer sur Spectacle ou sur Merce Cunningham.

Tintin / Les 7 Boules de Cristal