Le lundi matin j'aime bien acheter Libé en allant au boulot. Ca m'aide à reprendre contact avec le monde, parce que bon... Pendant le week end, je préfère me consacrer à bien d'autres choses.

Alors ce matin, profitant de ce long trajet en RER, je tombe sur cet article là, qui relate qu'on peut maintenant trouver dans des lycées, des cours en option assurés par des officiers de l'armée sur le thème de la défense et de la sécurité nationale. Les élèves réfléchissent sur des questions telles que "l'esprit de corps", la "nation", la "patrie", etc, etc... Ceux qui le souhaitent peuvent compléter ce cours par une visite guidée d'un régiment.

Je ne peux m'empêcher de faire un rapprochement avec la récente initiative policière soutenue par Fillon, qui a vu le montage d'une grande opération de contrôle de police avec chiens assortis, à l'intérieur des établissements scolaires. Objectif : dans la suite du grand retour actuel à "l'autorité c'est l'ordre", ramener la paix civile dans les écoles et les quartiers. Au vu du résultat (quelques barrettes de shit saisies, quelques intimidations d'élèves, quelques profs scandalisés...) par rapport aux effectifs t aux moyens déployés, on aurait bien peine à prouver que la paix civile était effectivement en danger.

Bon.
Pas grand chose de nouveau par rapport à toute cette politique rance qui veut faire croire que tout ne se résoud qu'à coups de flicage, contrôle et punition. La fameuse théorie du "carreau cassé" (pour ceux que ça intéresse, il y a ceci) chère aux conservateurs américains, qui a effectivement produit des effets (jusque chez nous). Entre autre celui de porter la population carcérale à un niveau inégalé, 686 prisonniers pour 100 000 habitants aux USA (contre 100 pour 100 000 en France - source Ipsos).

L'officier interviewé par le journaliste admet sans difficulté qu'il s'agit d'une démarche de recruteur.
Et bien moi j'aime pas du tout qu'on vienne recruter des lycéens sur leur lieu de travail.
Que dirait l'officier recruteur, si demain Greenpeace ou Amnesty International venait proposer des cours dans les casernes pour recruter des militaires ? A votre avis ?

Faut il former les élèves aux questions que soulèvent la notion de défense nationale et d'armée ? Pourquoi pas. Mais que je sache c'est le métier des profs, et les militaires n'ont rien à faire dans l'enceinte d'un établissement scolaire. Et sûrement pas du recrutement déguisé.
La suppression du service national au profit d'une armée de métier produit des effets tendancieux. Les "fana mili" d'antan qui s'inscrivaient en "prépa militaire" avant leur service vont peut être bientôt pouvoir choisir une option BTS Sous Marin Nucléaire, ou Master en Sciences Humaines de l'Interrogatoire des Prisonniers...
C'est vraiment très intéressant, et je me demande comment un rectorat a pu accepter de collaborer (quel joli mot) à ce genre de projet !?

C'est sans doute le retour à l'idéologie de l'école de Jules Ferry qui veut ça ?
Et pourquoi pas une Chorale des Petits Chanteurs à la Croix de Guerre un de ces quatre pour rester dans la tendance ?
Jules Ferry, c'est bien le gars qui a imposé la laïcité, la gratuité et l'obligation de l'école !?
On est souvent moins fier de mentionner aussi que s'il a voulu cette initiative qu'on glorifie sans cesse, c'est également parce qu'il avait été profondément marqué par la défaite de la guerre de 1870, et qu'il voulait que la République soit forte et forme des esprits teintés d'un bon nationalisme, pour en faire de la bonne chair à canon plus tard (par exemple en 1914). On rappelle également moins qu'il était un grand partisan de l'empire colonial Français, et qu'il souhaitait ainsi -avec la laïque- former de futurs colons capables d'administrer les possessions Françaises à l'étranger, pour le plus grand rayonnement de l'Esprit Français, tel qu'on le constate à travers des slogans comme : Y a bon Banania.

Bon, je ne suis pas en train de vous dire qu'il faut s'attendre à un coup d'état militaire en France hein ?
Mais juste que ceux qui ne satisferont pas aux critères de recrutements des chasseurs de têtes en kaki, pourront se ré-orienter vers les officines de sécurité et de gardiennage privée.
Pour ceux qui passent le Capes bientôt, afin de parfaire la polyvalence de leur formation, je propose une option "parcours du combattant" qui vaudra bien les options relatées par Anastomoses dans cette note là.

La prochaine fois que vous passez devant un vigile à votre banque ou votre supermarché, ne manquez pas de le saluer d'un "va donc hé, bleu bite !". Ou alors achetez lui le DVD du "Meilleur de Charles Villeneuve" aux éditions TF1 (dédicacé par Serge Dassault).


Jules Ferry